Conseils

CONSEILS

PRÉPARATION DE VOTRE CONSTRUCTION :
Mesurez la surface sur laquelle vous allez poser la construction. Vérifiez les prescriptions de construction en vigueur dans votre région. Certaines constructions sont soumises à la demande d’un permis de bâtir.

Pour un beau résultat final, il est nécessaire d’ériger la construction sur une dalle plane. Il peut s’agir d’un sol durci existant tel qu’une dalle en béton, ou un sol carrelé. En cas de construction sur une surface durcie existante, il conviendra de vérifier la possibilité d’ancrer la construction à l’aide de chevilles filetées en métal. Il est très important que la construction soit installée sur un sol parfaitement de niveau.

Il est possible d’installer la construction sur un sol non durci. Dans ce cas, il convient de couler à chaque poteau un socle en béton dont la couche supérieure sera parfaitement plane. Tous les socles en béton doivent être mis de niveau les uns par rapport aux autres à l’aide d’un laser ou d’un niveau d’eau. Il est en effet impératif que la base soit plane et égale pour que l’on puisse y dresser une construction. Aucune pente n’est requise pour l’écoulement d’eau, car cet écoulement d’eau est intégré dans la structure du toit et n’est pas visible sur le côté extérieur de la construction.

Il est impératif d’avoir une couche de béton armé de minimum 120 mm. Pour les surfaces carrossables, cette épaisseur sera de minimum 150 mm. Analysez également le sous-sol sur lequel le socle en béton sera coulé, et veillez à ce que chaque poteau avec socle soit relié avec les autres socles à l’aide d’un anneau de fondation. Selon le type de sous-sol, par ex. sable, il se peut qu’une préparation différente soit nécessaire. Il est impératif d’avoir ou de créer un sous-sol stable. Discutez-en au préalable avec votre entrepreneur.

 

ÉVACUATION DES EAUX :
Décidez au préalable de la façon dont l’eau de pluie sera évacuée. Nous prônons l’installation de deux tuyaux de descente afin de suivre la norme EN13561:2015 qui correspond à 56l/h/m². Vous éviterez de la sorte les problèmes de débordement du toit en cas de fortes pluies.

Vous avez le choix entre :
- évacuation en surface : décidez vers où l’eau doit s’écouler, par ex. un caniveau, une rigole. Dans certaines régions, l’évacuation des eaux doit être séparée. Veillez dans ce cas à ce que l’eau de pluie soit dirigée vers la bonne évacuation. En cas d’évacuation en surface, l’eau est dirigée vers l’extérieur du poteau via un tube en PVC à l’intérieur du poteau. Ce tube est déjà installé dans le poteau, que l’on reconnaît à l’anneau fixé dans le bas. Ce dernier doit être orienté vers l’extérieur de la construction. Dans la plupart des cas, ce côté sera déjà connu au moment de la commande.

- évacuation souterraine : idéale s’il n’existe pas encore de dalle de sol et si l’on travaille avec des socles en béton. Installez cette évacuation avant de commencer à couler le béton. Mesurez avec soin la distance entre les deux tuyaux de descente car ceux-ci (et les poteaux correspondants) devront correspondre à la perfection avec les poutres les reliant.

Produits similaires